MENU
Recherchez votre prochaine formation
  • imprimer
  • Envoyer un mail

Savoir coopérer

Le décloisonnement des métiers, objectif principal recherché, doit permettre de s’ajuster au mieux aux réalités professionnelles d’aujourd’hui, d’anticiper celles de demain et ainsi de répondre aux attentes des établissements sanitaires et médicosociaux.

Le "savoir coopérer" à l'IRFSS de Basse-Normandie

La transversalité s’est inscrite au sein des formations initiales sanitaires et sociales depuis longtemps déjà à l’IRFSS d’Alençon, plaçant les étudiants en position de curiosité, d’enrichissements et d’échanges, tout en gardant la spécificité de cœur de métier. Outre la mise en place d’un dispositif regroupant les élèves Aides-soignants et Aides médico-psychologiques, l’institut organise des travaux communs entre les étudiants Infirmiers, Assistants de service social et Techniciens de l'intervention sociale et familiale.

Savoir coopérer juin 2016 - IRFSS Basse-Normandie

Savoir coopérer juin 2016 - IRFSS Basse-Normandie

Savoir coopérer juin 2016 - IRFSS Basse-Normandie

Savoir coopérer juin 2016 - IRFSS Basse-Normandie

ACTUALITE - Journée du 7 juin 2016

Retour sur la journée du mardi 7 juin, qui a réuni les étudiants Infirmiers et Assistants de Service Social de 1ère année, les Techniciens de l'Intervention Sociale et Familiale et les Aides Médico-Psychologique, autour du projet Savoir Coopérer.

Réunis par groupes, les étudiants se sont appuyés sur 2 situations réelles, l'une en pédiatrie et l'autre en EHPAD, pour échanger sur leurs métiers, l'interprofessionnalité et la coopération professionnelle. Guidés par leurs formateurs, ils se sont interrogés sur le rôle de chacun dans la prise en soins et l'accompagnement global des personnes. Une restitution collégiale a eu lieu en fin d'après-midi, suivi d'un goûter convivial au soleil.

Nouvelle réussite en  2015

Depuis dix ans déjà, l’IRFSS de Basse-Normandie cherche à développer une qualité de travail pluriprofessionnel. Cette année, les équipes pédagogiques ont réuni une nouvelle fois l’ensemble des étudiants Infirmiers, Assistants de service social, Techniciens de l’Intervention Sociale et Familial (TISF) et Aide Médico-Psychologique (AMP), lors d’une semaine commune du 14 au 17 septembre.

Pendant une semaine, les étudiants ont assisté à l’intervention de Mr Nerden, directeur du centre de gestion du Conseil Départemental de l'Orne, sur l’Etat, les institutions et les professionnels sanitaires, sociaux et médico-sociaux. Ils ont également travaillé tous ensemble avec l’équipe pédagogique sur cette notion de coopération.

En point d’orgue de cette riche semaine, la conférence de Marcel Jaeger sur l’articulation du sanitaire et du social. Ce sociologue et ancien soignant, titulaire de la chaire en travail social et en intervention sociale au CNAM, a apporté aux 170 étudiants nouvellement arrivés des clés de compréhension sur la nécessaire coopération des travailleurs sociaux et des équipes soignantes dans l’accompagnement des personnes.

« Maîtriser les problèmes, la souffrance mentale comme la misère sociale, par un seul type de professionnels est illusoire. Il est essentiel que les dispositifs psychiatriques, sociaux, médico-sociaux avancent vers des modes de coopération qui tiennent compte, par-delà leurs logiques propres, de la réalité complexe et instable des besoins des personnes » défend Marcel Jaeger.

Savoir coopérer 2015 - Marcel Jaeger

Savoir coopére 2015 - Conférence M Jaeger

Le conférencier a insisté sur la nécessité de dépasser les logiques de cloisonnement pour donner un sens concret aux termes de partenariat, d’ouverture et de travail en réseau sur les territoires de vie. Quatre grands paradigmes se dégagent de cette notion de coopération :

  • L’inclusion : « Permettre à tous d’avoir accès à tout ». Il s’agit donc au-delà de l’accès aux droits, de favoriser ensemble la bientraitance en valorisant les ressources des personnes.
  • La complexité : « Lutter contre l’exclusion  sociale et sanitaire ». Il s’agit de prendre en compte  les problématiques croisées, les situations complexes. Les nouvelles articulations santé / social et les partenariats sont donc obligatoires.
  • Le parcours de vie : «  Mettre en relation nos compétences et celles des usagers/patients », pour mieux comprendre le parcours de vie des personnes, en tenant compte  de la temporalité, de la mobilité, du droit à l’échec.
  • Le territoire : « Développer une approche du soin et de l’accompagnement  locale, durable et inclusive », œuvrer ensemble sur les territoires, avec des partenaires pluridisciplinaires, pour organiser les dispositifs de prise en charge.

C’est donc à travers une approche socio-historique et législative de la prise en compte des besoins des publics qu’il a montré le chemin parcouru dans les formes de coopérations  mais aussi du  travail qu’il reste encore à faire ! Les  étudiants ont pu adresser au conférencier leurs questions relevant d’interrogations sur les notions d’accompagnement, d’inter-professionnalité, de handicap et de précarité.

Expériences des années précédentes

Encore plus loin en 2014

Pour l’année scolaire 2014-2015, les équipes pédagogiques souhaitaient aller encore plus loin et ont réunis l’ensemble des élèves et étudiants des formations présentes dans l’institut lors d’une journée commune le  23 septembre dernier. Assistants de service social, infirmiers, aides-soignants, auxiliaires de puériculture, techniciens de l’intervention sociale et familiale ont pu assister dans la matinée à un cours magistral sur le développement de l’être humain et ses différentes étapes. La journée se poursuivait avec des travaux dirigés autour des représentations de la santé, de la souffrance, du handicap etc.

Cette journée « Savoir coopérer » sera renouvelée le 11 décembre prochain, avec un cours commun sur les organisations et institutions médico-sociales et sociales. Les travaux dirigés porteront sur les différents métiers et leurs formations.À travers des supports de communication variés (vidéos, jeu de questions-réponses, etc.), les futurs professionnels travailleront sur des situations de stage réelles ou fictives, et présenteront par groupes mixtes leurs réalisations.

Savoir coopérer 2015 - Travaux d'étudiants 3

Nouvelle succès en octobre 2013

De nouveau en 2013, les Infirmiers et les Assistants de service social de 1ère et 2ème années, ainsi que les Techniciens de l'intervention sociale et familiale se sont réunis avec leurs formateurs.  A travers des supports de communication variés, ces futurs professionnels ont présenté leurs professions, croisé leurs représentations et échangé avec les formateurs. Les étudiants ont travaillé sur des situations de stage réelles ou fictives et présenteront par groupes mixtes des situations diverses.

Une journée enrichissante pour les étudiants et les formateurs...

Découvrez également la revue Savoir faire et faire savoir, édité par l'IRFSS, qui consacre son numéro de 2013 au "Savoir coopérer".

Une journée prometteuse pour tous en 2012

 Le challenge de la rentrée 2012 était de faire se rencontrer 5 promotions de futurs professionnels : les Infirmiers et les Assistants de service social de 1ère et 2ème années, ainsi que les Techniciens de l'intervention sociale et familiale.

Lors de la journée du 21 septembre 2012, environ 270 étudiants ont donc pu travailler ensemble et échanger sur leurs métiers respectifs, ainsi que sur les modalités de coopération possibles. A travers des supports de communication variés (vidéos, affiches, maquettes, peintures, sketches...), ces futurs professionnels ont pu croiser leurs représentations à partir de situations vécues en stage et des émotions ressenties.

Deux formateurs, de chaque domaine sanitaire et social, ont accompagné les groupes de 1ère année dans leur découverte, et ont assurés les échanges entre les étudiants.

Chaque métier se dévoile à l’autre, se cherche, se flaire les émotions, rit parfois de lui-même. Chaque métier touche par la complexité des situations et relations humaines rencontrées. Les représentations des étudiants croisent celles des formateurs, les découvertes des uns surprennent les autres, on se rend compte qu’à travailler ensemble le bénéfice est au rendez-vous du professionnel et de l’usager ou patient… et on se dit que c’est aujourd’hui la première étape d’une belle aventure…

Le projet "Savoir coopérer" est poursuivi tout au long du programme de formation.

Savoir coopérer 2015 - Travaux d'étudiants

Savoir coopérer 2015 -Travaux d'étudiants 2

 

Haut de page